Pour les intervenants


L’esprit de la loi n°56

L’arrivée de cette loi vise une compréhension commune de ce qu’est la violence et l’intimidation afin de s’assurer d’avoir un langage commun et d’intervenir adéquatement selon la situation. Dans le même ordre d’idées, la loi suggère un engagement de tous les acteurs scolaires concernés pour lutter contre l’intimidation et la violence. La loi est venue baliser les actions à mettre en place par le biais d’un plan de lutte en neuf points.

Portrait de situation

Lorsque l’on souhaite mettre en place des moyens qui portent spécifiquement sur la violence ou encore sur l’intimidation, il est important d’avoir un bon portrait de situation. Vous pouvez consulter la rubrique Portrait de situation pour plus d’outils et d’informations. 

 la position de l’école face à l’intimidation se doit d’être intégrée dans le code de vie de l’école afin qu’elle puisse être connue de l’ensemble du personnel, des élèves ainsi que de leurs parents. 

Ces derniers doivent savoir que l’intimidation est inacceptable, que des interventions seront faites et que des conséquences pourront être données.

Cette position face à l’intimidation et la violence pourrait être inscrite dans l’agenda des élèves ou encore sur des pancartes affichées dans l’école. En fait, n’importe quel moyen de diffusion peut être intéressant. Le but principal est qu’elle soit connue.