Information générale


Il existe une grande loi du silence autour de l’intimidation à l’école. Certains enfants sont victimes ou témoins de situation et, pour différentes raisons, n’osent pas en parler.

Bien souvent ils ont peur d’être jugés, peur que la situation s’aggrave ou encore, ils ne savent pas exactement à quel adulte s’adresser. Dans certains cas, ils ont l’impression que de parler de ce qu’ils vivent à un intervenant serait de la délation. Pour employer leur langage, ils ont peur d’être des « stooles » ou des « snitches ».

Les situations d’intimidation se doivent d’être mises au grand jour si l’on souhaite qu’elles se règlent et que les enfants puissent se sentir en sécurité à l’école. Il faut donc que les parents, les membres du personnel des écoles, les intervenants ainsi que les enfants arrivent à faire la distinction entre la délation et la dénonciation.

Stooler (Snitcher)  : c’est rapporter un individu dans le but de se venger ou d’obtenir des bénéfices en échange. Ça peut être aussi pour rire ou pour mettre l’autre dans l’embarras. 

DéNONcer  : c’est mettre au grand jour une situation désagréable et inacceptable. C’est une nécessité pour se protéger, pour protéger les gens autour de soi, pour vivre en sécurité et pour ne plus avoir peur.