Information générale


La violence en milieu scolaire est un sujet qui préoccupe plusieurs acteurs (parents, personnel scolaire, élèves, etc.) et qui se doit d’être pris au sérieux. Plusieurs actions sont faites dans les écoles, et ce, autant en prévention qu’en intervention. Évidemment, il est toujours possible d’améliorer les choses et de raffiner nos pratiques afin d’éviter le plus possible que des enfants soient confrontés à des événements douloureux ou, du moins, de s’assurer que ces situations soient prises en charge et qu’elles soient réglées rapidement.

Il existe, dans la littérature, une panoplie de définitions qui concernent la violence. À ce sujet, le ministère de l’Éducation, du Loisir et du Sport (MELS) a mis en place, en 2008, un plan d’action intitulé La violence à l’école : ça vaut le coup d’agir ensemble ! Ce plan déploie différentes mesures pour pouvoir prévenir la violence à l’école et la traiter. En juin 2012 est entrée en vigueur la « loi visant à prévenir et à combattre l’intimidation et la violence à l’école » qui est venue modifier la loi sur l’instruction publique (LIP). Cette loi prévoit que les écoles doivent élaborer un plan de lutte contre l’intimidation et la violence regroupant des moyens autant en prévention qu’en intervention. Le message fondamental de cette loi est qu’il faut agir.

Définition de la violence : « toute manifestation de force (de forme verbale, écrite, physique, psychologique ou sexuelle) exercée intentionnellement, directement ou indirectement, par un individu ou un groupe, et ayant comme effet de léser, de blesser ou d’opprimer toute personne en s’attaquant à son intégrité, à son bien-être psychologique ou physique, à ses droits ou à ses biens. » LIP, art. 13, 3