Information générale


Voici différents signes observables chez un enfant victime d’intimidation :

Il faut être vigilant lorsque les signes suivants apparaissent :

  • Changement anormal du comportement.
  • Ambiguïté des réponses lorsqu’on lui pose des questions.
  • Peu d’enthousiasme pour aller à l’école ou pour participer à des activités scolaires de groupe, démotivation.
  • Baisse inexplicable des résultats scolaires.
  • Vêtements déchirés, ses objets disparaissent.
  • Maux de tête, d’estomac ou autres maladies qui semblent inexplicables.
  • Réveils fréquents, périodes de sommeil prolongées ou autres changements dans les habitudes de sommeil.
  • Évitement de certains lieux : la cafétéria ou la cour d’école, etc.
  • Attitude triste, se sent déprimé.
  • Réticence à se rendre à l’école ou à revenir de l’école à pied (change de trajectoire ou descend de l’autobus à un autre arrêt).
  • Peu ou pas d’appétit.
  • Est irritable ou agressif.
  • A peu ou pas d’ami, est souvent seul.
  • A de la difficulté à se défendre ou à s’affirmer lors de conflits.
  • A des blessures ou des bleus.
  • Est choisi en dernier dans les activités.
  • Préfère la compagnie des adultes. 


Si le jeune présente un ou plusieurs de ces signes, cela ne veut pas automatiquement dire qu’il vit de l’intimidation. Ces signes peuvent être associés à d’autres difficultés. Il est donc important de lui en parler, de lui faire part de vos inquiétudes et de lui offrir de l’aide si nécessaire.