Pour les parents


Pour la famille comme pour l’école, l’intégration en classe d’élèves nouveaux arrivants représente à la fois une opportunité de rencontre et d’enrichissement et un défi à relever. Reconnaissant le rôle capital des parents dans l’intégration et la réussite scolaires, nous souhaitons vous guider et vous partager des stratégies gagnantes. 

Stratégies pour tous les parents vers un climat interculturel harmonieux…

  • Favoriser une ouverture au monde et aux autres cultures dans notre vie quotidienne.
  • Aider nos enfants à combattre les préjugés en évitant de généraliser nos expériences avec des gens d’autres cultures. Par exemple, ce n’est pas parce qu’on a un conflit avec une personne de tel groupe ethnique que notre problème est généralisable à tous les gens de cette culture.
  • Combattre les remarques et traitements discriminatoires entre jeunes et envers les jeunes. Ne pas hésiter à en parler aux intervenants scolaires.
  • Montrer à nos enfants à prendre position pour l’égalité et à défendre leurs droits de manière pacifique, c’est-à-dire, accompagner nos enfants dans leurs démarches pacifiques de résolution de conflits.
  • S’impliquer avec les organismes communautaires d’accueil et d’intégration des nouveaux arrivants dans différents projets.


Stratégies vers une communication interculturelle efficace entre les parents immigrants et les intervenants de l’école

Donner une chance aux intervenants de l’école de comprendre le parcours migratoire familial. Si vous ressentez les questions des intervenants comme invasives, indiscrètes ou à risque de nuire à votre enfant, expliquez vos craintes à l’intervenant et la raison pour laquelle vous ne souhaitez pas répondre. Toutefois, un portrait complet de la situation favorisera la réussite de votre enfant.

Utiliser la banque d’interprètes au besoin. S’il peut être pratique de demander à un de vos enfants plus âgés de traduire dans certaines situations, cette solution n’est pas toujours adaptée, car il y a un risque de mauvaise interprétation par l’enfant et de renversement des rôles.

Ne pas hésiter à demander aux intervenants scolaires de clarifier leurs propos ou leurs attentes. L’information donnée s’appuie souvent sur des non-dits culturels que les nouveaux arrivants ne peuvent deviner.

Poser des questions pour bien comprendre le système scolaire du Québec. Quelle est la place de l’autonomie de l’élève ? Qu’est-ce que l’école attend des parents lorsqu’elle signale un mauvais comportement ? Quelle est la place du « par cœur » ? Pourquoi et comment utiliser l’agenda ? Quelles sont les différentes possibilités pour la poursuite des études ?