Pour les intervenants


Le défi du milieu scolaire demeure toujours la mise en place des services en dépendance dans un continuum incluant des actions allant de la prévention jusqu’à la réadaptation. Pour ce faire, la création d’un nouveau rôle dans les écoles secondaires, soit celui d’intervenant pivot, a permis un travail de liaison plus efficient avec les différents partenaires impliqués dans le continuum de services en dépendance.

Pour rendre un milieu plus sain et sécuritaire, et par le fait même prévenir les problèmes de consommation chez nos jeunes, différentes actions de prévention doivent être préconisées dans un milieu. Voici quelques pistes :

  1. Aménager le milieu pour qu’il soit enrichissant, sain et stimulant par la mise en place d’un comité de travail « Milieu sain et sécuritaire » qui a la responsabilité d’analyser le milieu, déterminer les priorités d’actions et coordonner les activités et actions dans l’école.

  2. Développer les compétences personnelles et sociales des jeunes pour leur permettre de faire des choix éclairés en lien avec leurs besoins. Que ce soit par des animations en classe sur des sujets précis, mais aussi dans les interventions de l’équipe école en lien avec le vécu quotidien partagé avec les élèves.

  3. Donner de l’information pertinente aux jeunes concernant différents aspects de la consommation (cercle de l’assuétude, types de stupéfiants, etc.).

  4. Mettre en place un code de vie qui émet la position de l’école face à la possession, la consommation et au trafic de substances à l’école. Établir un protocole qui définit les mesures d’encadrement et d’aide qui seront mises en place si un jeune ne respecte pas la règle du code de vie.